Archives

Burkina – Télécoms : rudes négociations pour la future licence 3G

Après délibérations, le gouvernement burkinabè a fixé le droit d’entrée pour la future licence 3G destinée aux opérateurs déjà présents dans le pays à 2,3 millions d’euros. Un montant que ces derniers jugent excessif au regard du potentiel du pays en matière d’Internet mobile. Les négociations ne font donc que commencer. Appolinaire Compaoré, patron de Telecel Faso, estime le juste prix à moins d’un million d’euros. Dans le même temps, le recrutement d’une banque d’affaires pour mener l’appel d’offres de la quatrième licence de téléphonie mobile est en cours. Selon certaines sources, l’État aurait pour l’heure évalué le montant du précieux sésame à 48 millions d’euros.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte