Politique

Coup d’État au Mali : les événements du jeudi 22 mars

| Par Jeune Afrique
Les institutions maliennes ont été suspendues et un couvre feu décrété par une junte militaire.

Les institutions maliennes ont été suspendues et un couvre feu décrété par une junte militaire. © Habibou Kouyaté/AFP

Le Mali a été frappé dans la nuit du mercredi 21 au jeudi 22 mars par un coup d’État militaire. Après de violents combats dans la soirée autour du palais présidentiel, qui a en grande partie brûlé, une junte menée par le capitaine Amadou Haya Sanogo a diffusé un message à la radio-télévision nationale jeudi matin. Les institutions ont été suspendues et un couvre feu décrété. La France a condamné le coup de force, comme la Cedeao, et demandé que l’élection présidentielle initialement prévue en avril se déroule « le plus vite possible ». Le président ATT est quant à lui introuvable et la capitale est la cible de nombreux pillages. Revivez les événements de la journée du jeudi 22 mars.  

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte