Diplomatie

Mali : les islamistes s’emparent du consulat d’Algérie à Gao

Les salafistes d'Ansar Dine ont hissé leur drapeau sur le consulat d'Algérie à Gao. © AFP

Le groupe salafiste Ansar dine s’est emparé ce matin d’un consulat d’Algérie au nord-est du Mali. Le consul et six des employés ont été arrêtés et emmenés dans un lieu inconnu.

Le drapeau noir d’Ansar dine flotte sur le consulat d’Algérie à Gao, au nord-est du Mali. Le groupe armé a fait irruption ce matin, enlevant le consul et six des employés algériens, selon des témoins sur place. Joint par téléphone, l’un d’entre eux raconte la scène : « Je suis actuellement devant le consulat d’Algérie au quartier 4 de Gao. Les islamistes armés sont entrés dans le consulat, ont arrêté les diplomates et le personnel, descendu le drapeau algérien pour mettre le leur ».

Une source à l’ambassade d’Algérie a confirmé à Jeune Afrique les arrestations du consul et des employés. Puis le ministère algérien des Affaires étrangères a rendu l’information officielle en milieu d’après-midi.

Un autre témoin a donné des détails sur le drapeau, identique à celui du groupe salafiste dirigé par Iyad Ag Ghali : « C’est un drapeau noir avec des écritures en arabe qu’ils ont mis à la place du drapeau algérien ».

Contrôle du Mujoa

Gao, qui abritait le commandement de l’armée malienne pour le Nord est tombée entre les mains de la rébellion et des islamistes samedi 31 mars. Le contrôle de la ville est revendiqué par le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujoa), des dissidents d’Aqmi.

(Avec AFP)

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte