Elections

Algérie : Le FLN favori des législatives, selon un sondage d’El Watan

| Par Jeune Afrique
44% des électeurs devraient faire le déplacement, contre 35% lors des dernières législatives.

44% des électeurs devraient faire le déplacement, contre 35% lors des dernières législatives. © AFP

Les élections législatives du 10 mai en Algérie ont fait l’objet d’un sondage paru dans le quotidien « El Watan ». Selon celui-ci, le taux de participation devrait avoisiner les 44%, et le FLN sortir grand vainqueur du scrutin.

Premier enseignement du sondage paru dans El Watan le 6 avril, le taux de participation aux prochaines législatives algériennes du 10 mai devrait être élevé par rapport à la moyenne des scrutins précédents : 44%, contre 35% pour celui de mai 2007 par exemple. Des chiffres à relativiser, cependant, puisque plus de 45% des sondés ne savaient pas de quelles élections il s’agissait…

Réalisé entre le 14 et le 19 mars par ECOtechnics dans 28 wilayas du pays (qui en compte 48), le sondage a porté sur une population représentative sélectionnée en fonction de critères d’âge, de sexe, de niveau d’instruction et de dispersion géographique. Alors que 16% des sondés hésitaient encore à aller voter, les abstentionnistes devraient représenter quelque 40% des électeurs. Questionnés sur les raisons de leur abstention, 37% des sondés évoquent le manque d’intérêt pour la chose politique.

Pas de vague verte en Algérie ?

Ayant été réalisé avant le début de la campagne électorale, le sondage est à interpréter avec précaution. Mais il donne des indications précieuses sur les dispositions des Algériens à la veille du scrutin. Premier constat : l’électorat semble encore largement indécis, 54% de ceux déclarant vouloir aller voter n’ayant pas encore fait leur choix.

Chez les électeurs ayant déjà pris une décision, le Front de libération national (FLN) arriverait en tête avec 25% d’intentions de vote, largement devant le Rassemblement national démocratique (RND), deuxième avec 5%. Viennent ensuite le Parti des travailleurs, troisième avec 4%, l’Alliance verte des quatre partis islamistes n’arrivant qu’à la quatrième position (2%). À titre de comparaison, lors législatives de 2007, le FLN avait récolté 23% des voix. Selon le sondage, la vague verte devrait donc s’échouer aux portes de l’Algérie

Enfin, la perception des Algériens de l’intérêt du scrutin est assez équilibrée, 30% d’entre eux la voyant avec optimisme, 31% le trouvant « inutile », 43% n’ayant pas répondu à la question. Par ailleurs, l’obligation de représentativité des femmes, fixée à 30% par la loi électorale, ne semble pas motiver les Algériennes à se précipiter aux urnes. Le taux de participation chez elle avoisinerait les 41%, contre 47% pour les hommes.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA309_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte