Politique

Mali : le président par intérim Dioncounda Traoré sera investi jeudi

| Par
Dioncounda Traoré (C) et Djibrill Bassolé, à l’aéroport de Bamako, le 7 avril 2012.

Dioncounda Traoré (C) et Djibrill Bassolé, à l'aéroport de Bamako, le 7 avril 2012. © AFP

C’est finalement jeudi 12 avril que Dioncounda Traoré doit être investi président par intérim du Mali, dans le cadre de l’accord-cadre de transition signé entre la junte malienne et la Cedeao.

Initialement prévue mardi, l’investiture de l’actuel président de l’Assemblée nationale Dioncounda Traoré comme président par intérim du Mali pendant 40 jours aura finalement lieu jeudi 12 avril « à 09 heures (locales et GMT) », a indiqué une source proche de la Cour constitutionnelle.

Réunie mardi, cette dernière a officiellement constaté la vacance du pouvoir après la démission formelle d’Amadou Toumani Touré, dimanche. « La Cour constate la vacance de la présidence de la République suite à la démission de M. Amadou Toumani Touré », indique une copie de l’arrêt transmise à la presse après une séance de la haute juridiction. « Le président de l’Assemblée nationale, M. Dioncounda Traoré, assure l’intérim du président de la République », ajoute la Cour.

Selon l’accord cadre de transition signé avec la Cedeao, l’intronisation de Dioncounda Traoré doit être suivi par la désignation d’un Premier ministre de transition « disposant des pleins pouvoirs », qui aura la charge de nommer un « gouvernement d’union nationale » et de s’attaquer à la pacification du Nord-Mali.

(Avec AFP)
 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA309_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte