Dossier

Cet article est issu du dossier «Tour de France : à quand un vainqueur africain ?»

Voir tout le sommaire
Sport

Tropicale Amissa Bongo : le Français Yohan Gène en tête, frayeur pour le capitaine gabonais

Le Français Yohan Gène franchit la ligne d'arrivée.

Le Français Yohan Gène franchit la ligne d'arrivée. © tropicaleamissabongo.com

Le Français Yohan Gène a remporté une première étape de la « Tropicale Amissa Bongo » marquée par les belles performances des coureurs maghrébins. Frédéric Obiang, le meneur de l’équipe du Gabon, a en revanche été victime d’une chute à quelques centaines de mètres de l’arrivée.

Première étape de la Tropicale Amissa Bongo et premier coup dur pour le cyclisme gabonais. Son meilleur espoir, Frédéric Obiang, a été victime d’une chute contre un terre plein à quelques centaines de mètres de la ligne d’arrivée de Lambaréné (province du Moyen-Ogooué). Le coureur a terminé en s’aidant de sa seule jambe encore valide et avait besoin de soutien pour pouvoir se déplacer à l’arrivée. D’après un membre gabonais de l’encadrement technique, les examens qu’il a subis n’ont pas révélé de fracture ou de lésions graves. Il devrait être au départ demain matin. 

Lagab meilleur grimpeur

Satisfaction, en revanche, du côté des coureurs maghrébins. Le premier d’entre eux, le Marocain Adil Jelloul, pointe à la deuxième place du classement général, grâce à une longue échappée, débutée à la mi-course en compagnie de l’Algérien Azzadine Lagab et de l’Ethiopien de l’équipe MTN Tsgabu Gebremaryam Grmay. Les trois coureurs auront tenu plus de 30 kilomètres durant, sur cette étape peu accidentée qui en comptait 92, avant d’être repris par le peloton. Mais cette échappée leur aura permis de passer en tête lors des points intermédiaire et d’obtenir, un bonus de temps pour Jelloul et le maillot de meilleur grimpeur pour Lagab.
L’arrivée s’est donc faite au sprint et à ce jeu là, c’est le Français Yohan Gène, originaire de Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), qui l’a emporté. Derrière Adil Jelloul, l’Algérien Abdelmalek Madani arrive à la troisième place du classement général.

Chute de Voeckler

La « star » du peloton, le Français Thomas Voeckler, qui a été pris dans une chute du peloton (dans laquelle il n’a pas été blessé) à six kilomètres de l’arrivée, finit pour sa part à plus de cinq minutes du premier. Autant dire que ses éventuelles ambitions de victoire finale se sont déjà envolées.

___

Pierre Boisselet, envoyé spécial

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte