Politique

Algérie : un nouvel attentat en Kabylie tue quatre policiers

Mis à jour le 1 mai 2012 à 12:10

Lundi 30 avril, un groupe islamiste armé a attaqué un véhicule de la police algérienne à Mekla, à une trentaine de kilomètres à l’est de Tizi-Ouzou, en Kabylie (est). Bilan : quatre morts au sein des forces de l’ordre.

Une attaque terroriste islamiste perpétrée lundi contre un véhicule de la police à Mekla, à une trentaine de kilomètres à l’est de Tizi-Ouzou, en Kabylie (est), a fait quatre victimes au sein des forces de l’ordre, selon un dernier bilan communiqué par les services algériens de sécurité.

Deux policiers sont morts sur le coup tandis que deux deux autres ont succombé à leurs blessures après avoir été admis dans un état grave à l’hôpital, ont précisé des sources sécuritaires citées par l’agence de presse APS.

Selon ces sources, les quatre policiers revenaient d’une mission d’une localité de la région lorsque le véhicule à bord duquel ils se trouvaient a été mitraillé par un groupe d’islamistes armés embusqués à la sortie de la ville de Mekla.

Le 10 avril, une bombe enfouie sur un sentier menant vers un maquis de Mizrana, à 40 km au nord de Tizi Ouzou, a explosé lors d’une opération de ratissage, tuant un militaire et en blessant un autre.

(Avec AFP)