Diplomatie

L’ambassade congolaise à Paris insolvable

| Par Jeune Afrique
L'ambassade de RDC à Paris.

L'ambassade de RDC à Paris. © AFP

La représentation diplomatique de la République démocratique du Congo en France semble avoir des difficultés à gérer ses comptes et doit une somme importante à son propre avocat.

Environ 30 000  mille euros : c’est la somme que l’ambassade de la RDC en France doit à Me Michel Langa, avocat au barreau de Paris. Cette somme représente plusieurs années d’honoraires impayés, sans compter les intérêts. L’avocat ayant porté plainte auprès du procureur de la République en juin 2011, l’ambassade  avait versé une provision de 15 000 euros, alors que la créance s’élevait déjà à 40 638,70 euros. Dans une lettre datée du 27 janvier, Ileka Atoki, le nouvel ambassadeur à Paris, avait signifié son « accord pour l’apurement rapide des arriérés ». Mais rien n’a été fait. Le 7 mai, l’ambassadeur a écrit à Me Langa pour lui demander de défendre la RDC, le 6 juin, dans une affaire où elle est mise en cause. L’avocat exige le règlement préalable de ce qui lui est dû.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte