Politique

Cet article est issu du dossier

Législatives françaises : 2012, l’année de la diversité ?

Voir tout le sommaire
Politique

Législatives françaises : les couleurs vives de la « diversité »

Alors que François Hollande est entré à l’Élysée, l’enjeu des législatives qui se déroulent les 10 et 17 juin est de taille pour les socialistes français : disposer d’une majorité solide afin d’appliquer le programme du président. Grande nouveauté du scrutin : dans tous les partis, les candidats issus de la « diversité » se sont multipliés. Carte interactive, focus sur les français de l’étranger, portraits…  Coup de projecteur sur cette « France qui monte ».  

Par
Mis à jour le 31 mai 2012 à 13:42

Plus d’une centaine de candidats issus de la « diversité » briguent un siège de député. © AFP/Montage J.A.

À peine un mois après le verdict de l’élection présidentielle, les électeurs français sont une nouvelle fois appelés aux urnes, pour élire leurs représentants à l’Assemblée nationale. Convoitant certains des 577 sièges à pourvoir, des dizaines de candidats issus des minorités dites "visibles" s’affrontent dans le cadre de stratégies politiques variées. De celle, offensive, liée au concept de « diversité choisie » au Parti socialiste – qui espère faire élire dans ce cadre au moins dix députés, quitte à pratiquer le parachutage – à celle, plus timide, de l’Union pour un mouvement populaire (UMP), qui n’a pas hésité a entraver, parfois, l’investiture de certaines personnalités d’origine étrangère, telles Nora Berra. Quoi qu’il en soit, une chose est sûre : tous les partis sont désormais tenus de prendre en compte la tendance à la mixité des origines. Qui sont ces nouveaux leaders politiques ? D’où viennent-ils ? Comment se sont-ils imposés ? Galerie de portaits des candidats les plus influents de la « diversité ».

Cliquez sur leur photo ci-dessous pour découvrir leur parcours.

 

Salima Saa, UMPAFP)

 

 

Razzy Hamadi, PS AFP)

 

Caroline Adomo, PS www.carolineadomo.fr)

 

Yacine Djaziri, PS www.yacinedjaziri.fr)

 

Benjamin Lancar, UMPAFP)

 

Sally Chadjaa, UMPDR)

 

Kader Arif, PS AFP)

 

Rama Yade, Parti radical AFP)

 

Malek Boutih, PSAFP)

 

Malika Ben M’Barek, PSAFP)

 

Seybah Dagoma, PS AFP)