Dossier

Cet article est issu du dossier «Tour de France : à quand un vainqueur africain ?»

Voir tout le sommaire
Sport

Cyclisme : le Rwandais Ruhumuriza prend le maillot jaune dans la Kwita Izina

Le Rwandais Abraham Ruhumuriza en jaune, samedi 9 juin. © Vincent Duhem pour J.A.

Abraham Ruhumuriza a pris le maillot jaune samedi 9 juin à l'issue de la première journée de la course cycliste Kwita Izina. Vainqueur de la deuxième étape entre Musanze et  Rubavu (anciennement Gysenyi), il est talonné au classement général par l'Algérien Azzedine Lagab qui a remporté la première course de la journée.

La victoire finale de la Kwita Izina 2012 se jouera entre eux. Composée de deux étapes, la première journée de la Kwita Izina 2012 a vu l’Algérien Azzedine Lagab et le Rwandais Abraham Ruhumuriza remporter les deux premières place de la course. Le premier s’imposant au cours de l’étape Kigali-Kinigi, devant le Rwandais. Le second le rattrapant au terme des 63 km menant les coureurs de Musanze à Rubavu (anciennement Gysenyi). Le coureur de l’équipe rwandaise Karisimbi est finalement sorti vainqueur du duel, prenant par la même occasion le maillot jaune de la course.

Avec des pentes avoisinants parfois les 10 %, la première étape, dont le départ a été donné dans la brume matinale et humide, aura sans conteste été la plus animée. Après une ribambelle d’attaques désordonnées et infructueuses qui auront peu à peu écrémé le peloton, c’est au cours de la quatrième partie difficile du parcours que les choses se sont décantées.Consécutivement à trois attaques successives de Lagab, un groupe de quatre coureurs composé de l’Algérien, d’Abraham Ruhumuriza, de l’Éthiopien  Getachew Atsbha, et de son compatriote Woldermariam Kinfe Yirga prend le large. Azzedine Lagag décrohe ensuite ses adversaires un par un pour battre au sprint Abraham Ruhumuriza. Un autre autre Algérien, Hichem Chabane complète le podium. Mais le duel Lagab- Ruhumuriza ne faisait que commencer.

L’Algérien Azzedine Lagab après la première étape de la Kwita Izina.

© Vincent Duhem pour J.A.

Chute

La première étape de la Kwita Izina aura également été marquée par l’impressionnante chute de l’Ougandais John Bosco Kivumbi, qui finira sa course dans le ravin après avoir manqué un virage. Plus de peur de que de mal pour le coureur ougandais qui s’en est miraculeusement sorti avec une blessure à la main et à l’avant-bras gauche.

Plus courte (63 km contre 100 pour la première) et moins accidentée, la deuxième étape s’est terminée par un sprint massif. Les deux difficultés du parcours ont donné lieu à peu d’attaques. La décision s’est faite dans les 20 km de descente qui a mené les coureurs jusqu’à Rubavu. Acclamé par une foule toute acquise à sa cause, Ruhumuriza a cette fois pris sa revanche sur Lagab.

« Lors la première étape, on a géré, j’ai lâché tout le monde sauf le Rwandais. Dans la deuxième, il me saute à 300 mètres de la ligne et me prend quelques secondes. C’est un peu une déception. Il a pris le maillot jaune, et je le félicite, mais demain on va essayer de le reprendre », a confié Azzedine Lagab après la course.

________

Par Vincent Duhem, envoyé spécial

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte