Dossier

Cet article est issu du dossier «Tour de France : à quand un vainqueur africain ?»

Voir tout le sommaire
Sport

Cyclisme : victoire finale pour le Rwandais Ruhumuriza dans la Kwita Izina 2012

Le Rwandais Ruhumuriza et l'Algérien Laggab à l'arrivée de la troisième et dernière étape. © Vincent Duhem pour J.A.

Le Rwandais Abrahaman Ruhumuriza a remporté l'édition 2012 de la course cycliste Kwita Izina. Au terme des deux jours de course, il a devancé l'Algérien Azzedine Laggab ainsi que son compatriote Joseph Biziyaremye, vainqueur de la dernière étape entre Rubavu (ex-Gysenyi) et Kigali, dimanche 10 juin.

Ils ne se sont pas lâchés d’une semelle. Le Rwandais Abrahaman Ruhumuriza, maillot jaune au terme de la première journée, et l’Algérien Azzedine Laggab ont terminé la troisième et dernière étape de la « Kwita Izina » roue dans roue, dimanche 10 juin. Insuffisant pour Laggab, pourtant favori, qui laisse Abrahaman Ruhumuriza remporter la course. L’étape a quant à elle été remportée par un autre Rwandais, Joseph Biziyaremye.

Principal animateur de la course, l’Algérien n’aura pourtant pas ménagé ses efforts. Après 80 km parcourus à un train peu soutenu, Laggab tente par deux fois de prendre le large . D’abord en solitaire, puis en se greffant à un groupe de quatre coureurs partis dans la descende du deuxième des quatre sommets de l’étape. En vain, le peloton revient à chaque fois rapidement.

Laggab aura tout tenté

Pas démotivé pour autant, l’Algérien repart à l’attaque à l’approche de l’avant dernière difficulté, réussissant même à maintenir un écart d’une trentaine de secondes avec le peloton pendant quelques kilomètres. Mais il ne pourra résister au train imposé dans des pentes pourtant abruptes par l’équipe d’Éthiopie.

La descente vers Kigali, moment choisi par Joseph Biziyaremye pour fausser compagnie au groupe du maillot jaune, sera fatale à Laggab. Le coureur de l’équipe rwandaise Karisimbi augmentera même son avance dans l’ultime côte de la journée, finissant la course en tête avec plus de trois minutes d’avance sur le peloton.

Abrahaman Ruhumuriza est lui resté dans la roue de Laggab toute l’étape, les deux hommes finissant la course dans la même seconde, respectivement à la 7e et 6e place. Une stratégie payante puisqu’elle permet au Rwandais de remporter la course avec seulement 3 secondes d’avance. « Nous avons fait une formidable course d’équipe », s’est-il réjoui. « En restant derrière, j’ai pu contrôler l’Algérien et monopoliser l’attention pour que mon coéquipier gagne la course ».

Une édition 2012 réussie

Azzedine Laggab, qui participera avec la sélection nationale algérienne aux prochain jeux olympiques, a tenu a féliciter le travail des Rwandais. « Eux connaissent bien la descente, moi j’ai eu un peu peur. Je ne voulais pas trop risquer. J’ai essayer de partir de loin, mais ils sont revenus dans la montée avec l’aide des Éthiopiens », a-t-il expliqué.

« La course sera totalement réussie si Abraham garde son maillot jaune », commentait après la première journée le président de la fédération rwandais de cyclisme Aimable Bayingana. Vœux exaucé donc, tant le public, massé à l’arrivée des étapes, le long des routes dans chaque localités traversées, a été au rendez-vous.

________

Par Vincent Duhem, envoyé spécial

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte