Politique

Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo obtient le report de son audience devant la CPI

Par
Mis à jour le 12 juin 2012 à 16:25

Laurent Gbagbo avait demandé à la Cour pénale internationale (CPI) le report de l’audience de confirmation des charges pesant contre lui, prévue le 18 juin. Il a obtenu satisfaction ce mardi : une nouvelle date a été fixée au 13 août.

Mis à jour à 18h13.

Les juges de la CPI accèdent à la requête déposée le 5 juin par la défense de Laurent Gbagbo, Me Emmanuel Altit. La chambre préliminaire I de la Cour pénale internationale (CPI) garantit ainsi les droits de la défense à une procédure équitable, indique la Cour dans un communiqué. L’audience a été reportée « au 13 août 2012 », a indiqué la CPI plus tard dans l’après-midi via son compte Twitter.

Me Altit avait invoqué la mauvaise santé de son client. L’audience de confirmation des charges, prévue sur une durée de cinq jours, doit permettre aux juges de déterminer si les éléments de preuve rassemblés contre l’ex-chef d’État ivoirien sont assez solides pour la tenue d’un procès. Fatou Bensouda, actuellement procureure adjointe de la CPI, sera chargée de mener l’accusation à la place de l’actuel procureur général, Luis Moreno-Ocampo, qui lui cèdera ses fonctions dans les prochains jours.

Premier ex-chef d’État remis à la CPI, Laurent Gbagbo, 67 ans, est écroué à la Haye depuis novembre 2011. Il est soupçonné par la CPI d’être co-auteur indirect de crimes contre l’humanité commis pendant les violences post-électorales de 2010-2011.

(avec AFP)