Transports

Incendie de Nairobi : le PDG de Kenya Airways évalue les pertes à quatre millions de dollars

| Par Jeune Afrique
Les avions de Kenya Airways sont restés cloués au sol après l’incendie qui a ravagé l’aéroport.

Les avions de Kenya Airways sont restés cloués au sol après l'incendie qui a ravagé l'aéroport. © Reuters

Dimanche 11 août, Titus Naikuni, PDG de Kenya Airways, a donné une première estimation des pertes liées à l’incendie qui a ravagé le terminal d’arrivée des vols internationaux la semaine dernière.

« Nous avons perdu environ quatre millions de dollars » a confié Titus Naikuni, PDG de Kenya Airways, le dimanche 11 août, selon des médias locaux. Il a également annoncé que des tentes avaient été dressées à l’extérieur de l’aéroport afin de remplacer provisoirement le terminal d’arrivée des vols internationaux de l’aéroport de Nairobi, détruit dans un incendie mercredi 7 août au matin.

Lire aussi :

Aéroport de Nairobi : les conséquences économiques de l’incendie
Quels sont les 10 premiers aéroports d’Afrique ?
Avec JamboJet, Kenya Airways veut se lancer dans le low-cost

90% de vols réguliers

Samedi, la compagnie Kenya Airways n’aurait pu prendre en charge que 9 600 passagers à l’aéroport, contre 11 000 habituellement. Selon Titus Naikuni, l’aéroport accueille environ 90 % de ses vols réguliers.

Cinq jours après le sinistre, les passagers font toujours face à de longs retards voire à des annulations.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3097 ok 600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte