BTP & Infrastructures

L’État ivoirien investit dans la fibre optique avec l’aide des Chinois

| Par
Les investissements dans la fibre optique devraient permettre d’atteindre un taux de pénétration d’internet de 30 % en 2015. DR

Les investissements dans la fibre optique devraient permettre d'atteindre un taux de pénétration d'internet de 30 % en 2015. DR ©

La Côte d’Ivoire veut investir 243,3 millions de dollars d’ici à 2015 pour financer le déploiement de 7 000 kilomètres de fibre optique. China Exim Bank a déjà apporté 55 millions de dollars sous forme de prêt au gouvernement ivoirien.

Pour réduire la fracture numérique dans le pays, l’État ivoirien envisage d’investir 120 milliards de F CFA (243,3 millions de dollars) d’ici à 2015 pour financer le déploiement d’environ 7 000 kilomètres de fibre optique à travers tout le territoire national. Les travaux, qui ont démarré en 2011, sont réalisés par deux entreprises chinoises, Huawei Technologies et China International Telecommunications Constructions Corporation (CITCC).

Le gouvernement a déjà obtenu 55 millions de dollars de prêt auprès de la banque d’import-export China Exim bank. Nous nous attèlerons à mobiliser le reste des financements », explique Bruno Koné, le ministre de la Poste et des technologies de l’information et de la communication. L’État ivoirien compte notamment financer les investissements grâce à la taxation des opérateurs de téléphonie mobile qui sont imposés à hauteur de 2 % de leur chiffre d’affaires annuel pour alimenter le Fonds national des télécommunications (FNT).

Lire aussi :

MTN muscle son jeu en Côte d’Ivoire
Huawei, un géant en pleine ascension
SOL, premier ordinateur portable solaire pensé pour l’Afrique

Moteur de l’économie

Le secteur des TIC est tiré par la téléphonie mobile qui cumulera des chiffres avoisinant 1,9 milliard de dollars de revenus, soit 8% du PIB, alors que le taux de pénétration d’internet frôle les 15 %. Les investissements dans la fibre optique devraient permettre d’atteindre un taux de 30 % en 2015.

Cependant, la Côte d’Ivoire, dans le cadre de son plan de développement, souhaiterait faire des technologies de l’information et de la communication l’un des moteurs de l’économie. Un plan d’investissements sur 10 ans a été élaboré et coûtera environ 1 300 milliards de F CFA (soit 2,635 milliards de dollars).

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer