Économie

Eni paie 400 millions de dollars de taxe au Mozambique

Eni a signé un accord fiscal avec le Mozambique prévoyant le paiement de 400 millions de dollars et l’engagement de construire une centrale électrique de 75 MW dans la province de Cabo Delgado.

Mis à jour le 19 août 2013 à 12:40

Eni a annoncé vouloir construire une centrale électrique de 75 mégawatts au nord du Mozambique, dans la région de Cabo Delgado. DR

À la suite d’une réunion entre le président directeur général d’Eni, Paolo Scaroni, et le président du Mozambique, Armando Guebuza, qui s’est tenue à Changara, district minier de la province de Tete dans l’ouest du Mozambique, la compagnie pétrolière italienne a finalement accepté de payer 400 millions de dollars de taxes et de construire une centrale électrique dans la province de Cabo Delgado. Eni a finalisé en juillet l’accord avec le géant chinois CNPC pour lui céder pour 4,21 milliards de dollars une part de 20% dans le bloc gazier offshore Area 4, au large du Mozambique. Eni demeure propriétaire de 50% des parts dans le bloc, le reste étant détenu par les groupes ENH (10%), Kogas (10%) et Galp Energia (10%).

Une centrale à 75 millions de dollars

Lire aussi :

Eni vend 20% de son bloc mozambicain au chinois CNPC
Bolloré inaugure un terminal pétrolier au Mozambique
C’est reparti pour ENI

Malgré les critiques émanant à la fois de la société civile et de l’opposition à propos de l’allégement fiscal important dont bénéficient les firmes étrangères au Mozambique, un projet de loi qui fixerait l’impôt sur les plus-values à 32 % a été mis en suspens par le président Armando Guebuza. S’il avait été appliqué lors de cette transaction, la compagnie italienne aurait pu payer 1,35 milliard de dollars de taxes, selon des analystes cités par Reuters.

Eni a également annoncé qu’il s’était engagé à construire une centrale électrique de 75 mégawatts au nord du Mozambique, dans la province de Cabo Delgado où d’importants gisements de gaz ont été découverts.

Des analystes estiment qu’un projet de cette envergure coûterait environ 75 millions de dollars, en plus du coût des infrastructures de transmission.