Justice

Rwanda : Ingabire condamnée à huit ans de prison pour « conspiration » et « négation de génocide »

Victoire Ingabire était accusée d'avouir financé les FDLR. © AFP

Le verdict est tombé à Kigali dans le procès de Victoire Ingabire. L’opposante a été condamnée par le tribunal à huit ans de prison ferme pour "conspiration contre les autorités par le terrorisme et la guerre" et négation de génocide. Elle risquait la prison à vie.

Le verdict était attendu en juin. Il aura néanmoins fallu attendre plusieurs mois pour le connaître. Victoire Ingabire, opposante de régime de Paul Kagamé et leader des Forces démocratiques unifiées, parti non reconnu par Kigali, a été condamné à huit ans d’emprisonnement. Elle est déclarée coupable de négation de génocide et de conspiration contre les autorités par le terrorisme et la guerre.

Fin avril, le Parquet avait requis la prison à perpétuité, s’appuyant sur des preuves fournies par l’accusation et faisant état de transferts d’argent au profit des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), mouvement de rébellion formé par d’anciens génocidaires hutus dans l’est de la RDC.

Victoire Ingabire, incarcérée depuis octobre 2011, a cependant été déclarée innocente de la charge de propagation de l’idéologie de génocide. « Il n’y a aucune preuve qu’elle ait eu l’intention d’appeler à un autre génocide », a expliqué la juge Alice Rulisa, donnant lecture de la décision de la Cour.

Négationnisme et opposition

Victoire Ingabire, en formation aux Pays-Bas lors du génocide, s’était notamment distinguée lors de son retour au Rwanda début 2010. Cherchant à se présenter à l’élection présidentielle, finalement remportée par Paul Kagamé avec 93% des voix, celle-ci avait déposé des fleurs à un mémorial du génocide à Kigali en demandant à ce que les auteurs des crimes commis envers les Hutus soient également jugés.

Le régime issu du FPR avait alors considéré cet acte comme une négation du génocide, qui a fait au moins 800 000 victimes, dont des Hutus modérés, mais essentiellement parmi les Tutsis.

___

Mathieu Olivier (@MathieuOlivier)
 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte