Politique

Burundi : Marguerite Barankitse élue « Africaine de l’année » par les internautes de Jeune Afrique

| Par
Pour les lecteurs de jeuneafrique.com, Marguerite Barankitse est l’Africaine de l’année.

Pour les lecteurs de jeuneafrique.com, Marguerite Barankitse est l'Africaine de l'année. © AFP

À l’occasion de la journée internationale du droit des femmes, les internautes de Jeune Afrique ont élu Marguerite Barankitse « Africaine de l’année ». Surnommée Maggy par ses compatriotes, la fondatrice de l’ONG burundaise Maison Shalom recueille depuis le milieu des années 90 des milliers d’orphelins. Portrait « interactif » de celle que l’on appelle aussi la « Maman aux 10 000 enfants ».

Vous avez été nombreux à voter pour désigner qui, parmi les 21 candidates que Jeune Afrique avait sélectionnées, serait l’Africaine de l’année. Avec plus de 20% des voix, c’est la Burundaise Marguerite Barankitse qui s’est finalement distinguée, après un long suspense, l’athlète ivoirienne Murielle Ahouré se plaçant en deuxième position avec quelque 10% des voix. Fondatrice de l’ONG Maison Shalom, Marguerite Barankitse recueille depuis deux décennies des orphelins du Burundi, au point d’être parfois surnommée « la Maman aux 10 000 enfants ».

Découvrez son portrait interactif en promenant votre souris sur la photo ci-dessous.

————————–

Par Mathieu Olivier

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3101_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer