Politique

Tunisie : l’heure est grève pour Marzouki

On connaissait la minute de silence. Voici venue l’heure de grève. Une invention des agents de la Présidence de la République tunisienne…

Par
Mis à jour le 17 avril 2013 à 18:55

C’est ce 17 avril qu’ils ont prévu un sit-in de 60 minutes, en signe de protestation contre « la négligence de leurs revendications, mentionnées dans les procès-verbaux des réunions de négociations ». Les agents n’ont pas exclu une escalade de la lutte avec recours à d’autres formes de protestation légales. Une grève de dessert ? Le président Moncef Marzouki a manifestement du mal à se faire respecter, y compris au cœur du pouvoir. Lors d’une de ses allocutions, en mai 2012 déjà, des agents de la Présidence lui avaient crié « Dégage ». Les grèves se multiplient. Le ministère des Affaires sociales en a recensé 126 au premier trimestre 2013.