Politique

Madagascar : le poker menteur du DJ TGV

Coup de théâtre : contre toute attente, le président malgache de la Transition, Andry Rajoelina, s’est déclaré candidat à la prochaine présidentielle prévue en juillet. Et son dossier a été accepté…

Par
Mis à jour le 6 mai 2013 à 13:15

L’oeil de Glez : chaque jour, un dessin d’actualité. © Glez/J.A.

Il avait affirmé en janvier qu’il ne se lancerait pas dans cette course pour un trône suprême qu’il occupe depuis son arrivée au pouvoir, en 2009, en violation de la Constitution. Son rival et prédécesseur Marc Ravalomanana a bien respecté, lui, son engagement, ne briguant la présidence que par épouse interposée. Rajoelina ne figurait d’ailleurs pas sur la liste rendue publique, fin avril, par la Cour électorale spéciale. Et le mouvement TGV, dont il est président d’honneur, a même désigné quelqu’un d’autre, Edgard Razafindravahy, comme candidat… Alors, pourquoi les DJ n’auraient-ils pas le droit de changer d’avis ? 41 candidats devraient s’affronter en juillet…