Politique

Mali : le havre de paix des Hollande-Trierweiler

| Écrit par Glez
L’oeil de Glez.

L'oeil de Glez. © Glez

C’est ce mercredi que Valérie Trierweiler foule le sol malien. Première visite à l’étranger de la première dame en l’absence du président français.

Il n’y a que le Mali qui semble réussir à François Hollande, un an après son élection. Autant en faire profiter ses proches. Pendant 48 heures, et sur invitation de la première dame malienne Mintou Traoré, Valérie Trierweiler abordera les questions du soutien aux enfants, aux femmes mais aussi aux « populations déplacées » du fait de la guerre. Après avoir reçu à l’Élysée le collectif Enfants adoption Mali, elle pourrait plaider sa cause sur le territoire malien. Valérie distraira sans doute Mintou, pendant que Dioncounda, lui, sera avec François à Bruxelles, à une conférence des donateurs pour le développement du Mali…

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA309_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte