Politique

Nigeria : l’armée lance une grande offensive contre Boko Haram dans le Nord-Est

L’armée nigériane a lancé, jeudi 16 mai, un vaste assaut contre des camps d’islamistes de Boko Haram dans un parc naturel de l’État de Borno (Nord-Est). Pour l’instant, au moins 2 000 soldats sont déployés.

Mis à jour le 16 mai 2013 à 15:35

Des corps de victimes des affarontements entre l’armée et Boko Haram, à Kano, en avril. © Aminu Abubakar/AFP

L’offensive de l’armée nigériane contre les camps islamistes de Boko Haram dans un parc naturel de l’État de Borno (nord-est) a débuté jeudi 16 mai. « Nos hommes ont mené une offensive contre des camps terroristes dans la réserve de Sambisa », a déclaré une source militaire sous couvert d’anonymat. « Pour l’instant 2 000 soldats ont été déployés », a-t-il précisé, sans donner de détails sur les effectifs présents dans les deux autres États concernés par l’opération.

Cette offensive était attendue. La veille, l’armée avait annoncé qu’elle allait se déployer massivement dans Borno et les deux États voisins de Yobe et Adamawa afin de chasser les membres de la secte islamiste.

Mardi, le président nigérian Goodluck Jonathan avait déclaré l’état d’urgence dans ces trois États frappés par les attaques du groupe islamiste, en assurant que des mesures extraordinaires étaient nécessaires pour répondre à la violence croissante.

(Avec AFP)