Politique

Zimbabwe : un mois de prison par insulte ?

L’association “Avocats du Zimbabwe pour les droits de l’homme” essaie d’obtenir la libération sous caution de Chenjerai Pamhiri. Ce dernier vient d’être condamné à trois mois de prison pour avoir traité en public le président Robert Mugabe de « vieil âne pourri ». Trois mots, trois mois…

Par - Glez
Mis à jour le 21 mai 2013 à 12:06

Le condamné, âgé de 38 ans, est maître de conférence à l’université d’Etat du Grand Zimbabwe à Masvingo. C’est dans un supermarché qu’il a développé son langage fleuri en concluant par un appel à ne pas voter pour Mugabe à l’élection présidentielle qui doit avoir lieu cette année. Il a été arrêté par la police dès sa sortie du magasin. Depuis 2010, 60 personnes ont été condamnées dans de telles affaires d’injures contre le président. Mais c’est la première fois qu’un auteur d’insultes finit en prison.