Culture

Festival de Cannes : un Africain va-t-il enfin gagner la palme ?

Cette année, deux films réalisés par des cinéastes d’origine africaine sont en lice pour la palme : « Grigris » du Tchadien Mahamat-Saleh Haroun et « La vie d’Adèle » du Franco-Tunisien Abdellatif Kechiche. Ce dernier long-métrage, diffusé pour la première fois jeudi 23 mai, a rencontré un franc succès. Un avant-goût de la remise des palmes, dimanche 26 mai ?

Par - Charlotte Cosset
Mis à jour le 23 mai 2013 à 20:43

Alors qu’à Paris, les opposants au mariage se préparent à défiler dans les rues de Paris, le film d’Abdellatif Kechiche, qui a pour thème l’homosexualité, semble faire l’unamité sur la croisette. Le réalisateur franco-tunisien, connu pour son film « La graine et le mulet » (2007), est à Cannes cette année pour présenter « La Vie d’Adèle », film dans lequel il met en scène l’histoire d’une jeune Lilloise de 15 ans qui vit ses premières relations amoureuses.