Politique

La Minusma et ses frères ennemis

L'oeil de Glez.

L'oeil de Glez. © Glez

L’heure est venue, ce 1er juillet, pour le déploiement de la Mission intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma). Et pour les retrouvailles de deux « vieux amis »…

Mis à jour à 15h43.

Les 12 600 Casques bleus au Mali (Minusma) seront dirigés par Jean-Bosco Kazura, général major rwandais expérimenté depuis son poste de commandant adjoint de la Mission de l’Union africaine au Soudan. Au Mali, Kazura retrouvera une vieille connaissance, en la personne de Grégoire de Saint-Quentin. Le général de brigade français qui pilotait l’opération Serval devrait rester pour appuyer les Casques bleus… au moins provisoirement, en attendant son remplaçant. De fait, les deux hommes ne sont pas vraiment amis. Au milieu des années 90, Kazura était dans la rébellion du Front patriotique rwandais (FPR) alors que Saint-Quentin était conseiller technique du commandant du bataillon paracommando des Forces armées rwandaises de l’époque…

 

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte