Politique

Quid des pilules afro-aphrodisiaques ?

Le Viagra existe désormais sous une forme générique. Est-ce pour autant la fin des pilules aphrodisiaques à base de cornes de rhinocéros ? L’Afrique du Sud veut enrayer le braconnage par la légalisation.

Par - Glez
Mis à jour le 15 juillet 2013 à 14:00

Le brevet du vasodilatateur a expiré en France. Les versions génériques de ce médicament contre les troubles de l’érection commencent à se répandre dans le monde. Mais les douanes asiatiques continuent d’effectuer des saisies de cargaisons illégales de cornes de rhinocéros destinées à être vendues sous forme de poudre aphrodisiaque. Menacés, les rhinocéros font toujours l’objet d’un vaste braconnage, notamment en Afrique du Sud où les autorités demandent la levée de l’interdiction du commerce des cornes, espérant enrayer la chasse illégale. L’espèce aurait déjà disparu au Mozambique.