Politique

Législatives rwandaises : le FPR de Kagamé et ses alliés obtiennent plus de 98 % des voix

Plus de 76% des voix pour le seul FPR : telle est la victoire sans appel du parti de Paul Kagamé aux législatives rwandaises. L’opposition attendra encore…

Par
Mis à jour le 17 septembre 2013 à 18:32

Des militants du FPR du président rwandais Paul Kagamé manifestent à Kigali, le 14 septembre 2013 © AFP

Score habituel pour Kagamé au Rwanda… Son parti, le Front patriotique rwandais (FPR) et ses deux alliés totalisent plus de 98% des suffrages aux législatives, selon le secrétaire exécutif de la Commission électorale, Charles Munyaneza. Le FPR enregistre ainsi 76% des voix, suivi du Parti social-démocrate (PSD, 13%) et du Parti libéral (9%). La participation s’est élevée à 98,8% du corps électoral, un chiffre lui aussi habituel au Rwanda où la population est fortement incitée à voter par les autorités.

Autre preuve de la mainmise du FPR sur la politique rwandaise : aucun autre parti ou candidat n’obtient plus de 0,6 % des voix. Le PS-Imberakuri, qui avait commencé comme un vrai parti d’opposition avant de se faire phagocyter par le pouvoir, a atteint 0,56 % des suffrages et aucun candidat indépendant n’a réussi à atteindre 0,5%.

Seuls le FPR et ses deux petits alliés seront représentés au Parlement, le minimum requis étant l’obtention de 5% des voix.

(Avec AFP)