Politique

Le roi du raï algérien Cheb Khaled prend la nationalité marocaine

Par
Mis à jour le 19 septembre 2013 à 10:12

La frontière entre le Maroc et l’Algérie est toujours close, mais le roi du raï algérien Cheb Khaled a bel et bien choisi de la franchir. Officiellement. Depuis un décret du roi Mohammed VI, daté du 20 août, le célèbre chanteur a en effet acquis la nationalité marocaine et s’est installé définitivement sur le territoire du royaume chérifien.

Un sujet de plus pour Mohammed VI. Depuis un décret royal du 20 août, promulgué à l’occasion de la commémoration du 60e anniversaire de la Révolution du Roi et du peuple, et rendu public par le site alyaoum24.com, mercredi 18 septembre, l’artiste algérien Cheb Khaled est officiellement marocain.

Le "roi du raï", marié à une Marocaine, n’avait jamais fait mystère de son amitié avec le roi du Maroc. Dans une interview au magazine Tel Quel en 2009, il expliquait ainsi avoir eu "la chance de côtoyer le roi lorsqu’il était prince." "Puis quand il est devenu roi, il ne m’a pas tourné le dos, bien au contraire, il n’a pas changé et ça me touche. On a gardé notre amitié, car c’est un personnage de ma génération qui pense comme tous les jeunes. Il m’invite souvent chez lui quand je suis au Maroc", confiait-il. Mohammed VI lui avait même offert, il y a moins d’un an, une villa sur la côte de Saâdia.

Khaled résidait depuis des années en France avec sa famille. Il avait toutefois décidé, il y a plusieurs mois, de prendre le large et de quitter l’Hexagone pour un motif qui lui appartient : l’artiste avait avoué avoir "peur pour ses enfants" alors que le Parlement français venait d’adopter la loi sur le mariage homosexuel.