Banque

Burkina Faso : Coris Bank augmente son capital de 30 millions de dollars

| Par Jeune Afrique
Coris bank entend, via cette augmentation de capital, poursuivre son expansion sur le continent.

Coris bank entend, via cette augmentation de capital, poursuivre son expansion sur le continent. © Ahmed Ouaba/JA

Coris Bank International, la banque burkinabè, a annoncé l’augmentation de son capital de 20 à 50 millions de dollars.

La banque burkinabè Coris Bank a procédé à une augmentation de capital pour le porter de 10 à 25 milliards de F CFA (environ 50 millions de dollars), devenant ainsi la banque la mieux capitalisée de la place burkinabè. La société a émis 1,5 million d’actions nouvelles d’une valeur nominale de 10 000 F CFA. « L’augmentation était destinée aux actionnaires internes. Le tour de table reste le même qu’au 31 décembre 2012 », précise Idrissa Nassa, le président directeur général et actionnaire majoritaire (avec plus de 50 %) de Coris Bank, contacté par Jeune Afrique

Développement régional

L’établissement compte notamment parmi ses actionnaires la Société Nationale des Postes (Sonapost), l’Union des assurances du Burkina (UAB), la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) ou encore la Banque ouest-africaine de développement (BOAD).

Lire aussi :

Coris Bank repart à l’assaut de la région
Coris Bank ouvre son capital à la BOAD
Coris Bank cède BIA-Niger

En juillet 2012, le groupe annonçait qu’il accueillerait la BOAD à son tour de table. À l’époque, Idrissa Nassa avait expliqué : « La banque ne manque pas de fonds propres mais nous souhaitions réaliser une ouverture du capital pour la conforter et l’accompagner dans son développement régional ».

Coris bank entend, via cette augmentation de capital, poursuivre son expansion sur le continent. Après un échec au Niger, la société a ouvert une filiale à Abidjan en mars 2013. L’établissement avait racheté 35 % de BIA-Niger à la Belgolaise (groupe BNP-Paribas) en 2011, mais ses difficultés avec les autres actionnaires l’avaient conduit à revendre ses parts à la Société nigérienne des produits pétroliers (Sonidep) en avril 2012.

Financement des PME

Cette augmentation de capital devrait également permettre à Coris Bank de renforcer son ancrage sur le marché des PME, marché sur lequel la banque a bénéficié de lignes de financement auprès des institutions partenaires telles que la Société financière international (IFC) et la BOAD. Cette dernière lui a accordé en février 2013 un prêt de dix milliards de F CFA (environ vingt millions de dollars) pour financer les besoins d’investissement des PME.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte