Politique

Tunisie : des jihadistes tuent deux gendarmes dans la région de Béja

Les gendarmes ont été pris pour cible par des hommes armés. © AFP

Selon le gouvernement, deux gendarmes tunisiens ont été tués par des terroristes, jeudi 17 octobre, dans la région de Béja. À une cinquantaine de kilomètres à l'ouest de Tunis.

Dans un communiqué publié ce jeudi, le ministère tunisien de l’Intérieur indique que "deux agents de la garde nationale sont morts et un troisième a été blessé, le 17 octobre, lors d’un affrontement avec un groupe armé terroriste" dans le district de Goubellat de la région de Béja. Une zone où les autorités tunisiennes n’avaient jamais fait état de présence jihadiste auparavant.

Selon une source policière, le gendarme blessé est dans un état grave. Et selon la Radio Shems-FM, les gendarmes ont été pris pour cible alors qu’ils allaient vérifier une information faisant état de la présence d’un groupe armé dans une maison de la région. Puis les assaillants auraient pris la fuite.

Tunis est confronté à des groupuscules liés à Aqmi à la frontière algérienne, en particulier dans la région du Mont Chaambi (centre-ouest) où une quinzaine de policiers et soldats ont été tués depuis fin 2012. Selon des médias tunisiens, un poste frontière à la frontière algérienne a été attaqué mercredi sans faire de victimes par un autre groupe armé dans la région de Jendouba (nord-ouest). Les autorités n’ont cependant pas confirmé cette information.

(Avec AFP)

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte