Politique

Tchad : nouveau remaniement ministériel, le frère du président entre au gouvernement

Mis à jour le 18 octobre 2013 à 10:04

Le gouvernement tchadien a été remanié pour la cinquième fois, jeudi, depuis la nomination du Premier ministre Joseph Djimrangar Dadnadji en janvier 2013. Un remaniement marqué par l’arrivée au gouvernement du grand-frère du chef de l’État, Daoussa Déby Itno.

Avec treize entrées et une dizaine de départs, le nouveau gouvernement tchadien est marqué par l’arrivée de fortes personnalités. À commencer par celle du grand-frère du chef de l’État, Daoussa Déby Itno. Patron d’une entreprise de BTP et précédemment ambassadeur du Tchad en Lybie, il prend ses fonctions au ministère des Postes et Télécoms.

L’ancien vice-président de la BAD, Bédoumra Kordjé, revient au gouvernement comme ministre des Finances. Rappelé au pays depuis deux ans, il a été tour à tour, ministre de l’Économie et du Plan, puis Secrétaire général du gouvernement.

La sécurité publique revient au magistrat Abdérahim Brémé qui aura pour secrétaire d’État, Djointan Hoinanty Marcel, actuel directeur général de la police.

Mme Mariam Mahamat Nour, ancienne ministre du Plan et actuellement représentante de la FAO en Mauritanie, devient ministre de l’Économie et du Plan.

Les ministères de l’Aménagement du territoire, du Microcrédit, de l’Enseignement supérieur, de l’Enseignement secondaire, des Sports, de l’Élevage, de l’Hydraulique, de l’Aviation civile, des Droits de l’homme et le Secrétariat général du gouvernement changent de titulaires.

Enfin, un secrétariat d’État en charge des tchadiens de l’étrangers a été créé et est confié à Mme Isabelle Kassiré Housna, fille de l’ancien Premier ministre Kassiré Coumakoye.

Ce nouveau gouvernement est composé de 41 membres dont 9 femmes.

_________

>> À lire aussi : Idriss Déby Itno craint que la Centrafrique devienne un "sanctuaire de terroristes"