Racisme

« This Africa » et les singes : les clichés racistes d’une marque de cigarettes sud-coréenne

Un paquet de cigarettes de la marque KT © AFP

On n'arrête pas le progrès. Ni la bêtise. Après les dérives du Front national (FN) en France, dont une élue a comparé la ministre française de la Justice Christiane Taubira à un singe, et celles en Italie avec les attaques contre la député italienne Cécile Kyenge, voilà qu'un fabricant de cigarettes sud-coréen, KT&G, entre dans la danse. Celui-ci commercialise depuis un mois la marque "This Africa". Sur les paquets : deux chimpanzés faisant sécher des feuilles de tabac au-dessus d’un feu.

Le mauvais goût n’a pas de frontière. Depuis un mois, le cigarettier sud-coréen KT&G, leader national du secteur – il possède pas loin de soixante marques -, a lancé le produit "This Africa" ("Cette Afrique"). Promu à grands renforts d’affiches publicitaires, celui-ci est censé fournir un tabac de tradition africaine. Dans toutes les supérettes du pays, les potentiels fumeurs ont ainsi découvert des panneaux représentant des chimpanzés, déguisés en journalistes de télévision, et prononçant le slogan "L’Afrique arrive !"

Ce qui n’a, sans surprise, pas été du goût de tout le monde. "Nous sommes profondément offensés par l’utilisation honteuse et insultante de cette représentation méprisante", s’est indignée l’Alliance pour le contrôle du tabac en Afrique (Acta) dans un communiqué demandant le retrait de la campagne. "Se moquer de l’Afrique pour vendre un produit qui provoque mort et maladies est inacceptable", ajoute-t-elle.

"Des animaux charmants"

Bien conscient qu’il n’y avait pas de fumée sans feu, le fabricant sud-coréen s’est aussitôt défendu : "Comme ce produit contient des feuilles produites selon la méthode traditionnelle africaine, nous avons seulement voulu adopter des images symbolisant la nature en Afrique", a indiqué un porte-parole du cigarettier.

"Beau joueur", KT&G s’est aussitôt empressé de supprimer l’allusion simiesque de sa campagne de publicité. La firme, qui n’a pas l’intention de voir son initiative "africaine" réduite en cendres, n’a cependant pas jugé souhaitable de modifier le design des paquets mis en vente. Sur ceux-ci, deux singes continueront donc de trôner, fumant et faisant sécher des feuilles de tabac au-dessus d’un feu. "Nous n’avions absolument aucune intention d’offenser et nous avons choisi les singes uniquement parce que ce sont des animaux charmants qui évoquent l’Afrique", a encore expliqué le porte-parole. Au moins les ont-ils choisi charmants… et pas cannibales !

>> Lire aussi  "Racisme : arrêtez vos singeries !" et "Cécile Kyenge face au racisme en Italie"

_________________

Par Mathieu OLIVIER

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte