Politique

Gabon : manifestation d’élèves pour la fin de la grève des enseignants

| Par Jeune Afrique
Manifestations des étudiants gabonais, en 2011.

Manifestations des étudiants gabonais, en 2011. © AFP

Une grève d’enseignants perturbe la rentrée scolaire dans plusieurs établissements au Gabon. Premières victimes de la situation, des élèves ont manifesté jeudi à Libreville pour réclamer la reprise des cours.

Partis du lycée Léon Mba, ou encore du lycée d’État Paul Indjendjet Gondjout à Libreville, des centaines de lycéens et collégiens gabonais ont entamé, le 14 novembre, une marche spontanée sur le boulevard du bord de mer pour réclamer la fin de la grève des enseignants.

Les principaux syndicats de l’éducation nationale, réunis au sein de la Conasysed (Convention nationale des syndicats du secteur éducation), maintiennent leur position. Ils reprochent au gouvernement de ne pas avoir respecté les engagements pris lors de précédentes négociations début 2013.

Mouvements sociaux

Ils demandent notamment l’augmentation du nombre de classes actuellement surchargées, le paiement effectif et la mensualisation de la prime d’incitation à la fonction enseignante, et la régularisation des enseignants du pré-primaire dont certains salaires n’ont pas été versés depuis plusieurs années, selon le groupement syndical.

Depuis 2008, l’éducation publique au Gabon a été affectée par des mouvements sociaux diversement suivis pour dénoncer les mauvaises conditions de travail des enseignants dans les lycées, collèges et primaire.

"Le pays compte environ 13 000 enseignants dans le secteur public, dont 70 % à Libreville", selon un responsable de la Conasysed.

(Avec AFP)

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte