Cinéma

L’Afrique du Sud enthousiaste pour la sortie du film sur Mandela avec Idris Elba

Idris Elba dans "A long walk to freedom". © DR

L’adaptation de l’autobiographie de Nelson Mandela, "Un long chemin vers la liberté", sortait mercredi au cinéma en Afrique du Sud. Après le film, les spectateurs étaient unanimes : le résultat rend un bel hommage à leur ancien président.

À la sortie de la salle de cinéma à Johannesburg, l’émotion est encore visible sur le visage de la plupart des spectateurs. "J’ai beaucoup appris sur le pardon dans ce film. C’est douloureux de voir ce que nos parents ont subi pendant l’apartheid. C’est très émouvant", affirme Thabo, jeune étudiant habitant à Soweto. 

"C’est un film brillant que tous les sud-africains devraient venir voir", s’enthousiasme de son côté Susan, une afrikaner retraitée accompagnée d’une amie. Pour tous, le film de Justin Chadwick est davantage une œuvre historique et pédagogique qu’un simple biopic.

"C’était très important pour nous de venir le voir dès sa sortie. Il faut montrer ce film aux jeunes générations qui n’ont pas vécu l’apartheid pour qu’ils comprennent bien. Ils ont fait un excellent travail", estime Riana, sous le regard approbateur de son fils de 20 ans. "Ce film fait partie de notre héritage désormais, même si on aurait aimé que le scénario s’intéresse un peu plus aux autres camarades comme Olivier Tambo ou Walter Sisulu", nuance de son côté Siphilo, 32 ans venu avec sa petite amie.

Critiques minoritaires

Une analyse que partageaient certains titres de presse en Afrique du Sud. "Ce film manque de beaucoup de choses. De grands pans du contexte historique sont effacés", regrette CityPress. Pour le Daily Maverick, "le grand film sur Mandela se fait toujours attendre".

Mais ces critiques timorées restaient minoritaires et le reste de la presse se montrait aussi enthousiaste que les spectateurs, saluant notamment la performance des deux acteurs principaux. EyeWitnessNews a ainsi apprécié "l’histoire d’amour entre Nelson et Winnie Mandela tous deux parfaitement incarnés par Idriss Elba et Naomie Harris", deux acteurs britanniques. Pour BDLive c’est "un récit épique qui montre que l’héroïsme et l’idéalisme peuvent exister".

Parmi les proches de l’ancien président, le film a également eu droit à un concert de louanges. Ahmed Kathrada, son ancien compagnon de lutte espérait que "le film permettra aux jeunes qui n’ont pas lu le livre de mieux connaître leur passé". La fille de Nelson Mandela, Zindzi, a été "très émue" et l’actuel ministre de la Justice, Jeff Radebe, a même confié avoir pleuré "plusieurs fois" lors de l’avant-première début novembre.

L’adaptation de l’autobiographie de Nelson Mandela est diffusée dans plus de 100 salles en Afrique du Sud et devrait profiter des vacances d’été pour engranger un franc succès.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte