Politique

Côte d’Ivoire : Houphouët-Boigny, 20 ans déjà

| Par
Félix Houphouët-Boigny est décédé le 7 décembre 1993.

Félix Houphouët-Boigny est décédé le 7 décembre 1993. © Presse Inter/Archives JA.

À l’occasion du 20e anniversaire de la mort de Félix Houphouët-Boigny, le 7 décembre 1993, Jeune Afrique revient sur les grandes dates de la vie du père de l’indépendance ivoirienne.

Le 7 décembre 1993, quand Félix Houphouët-Boigny décède en Suisse où, malade il était parti se faire soigner, l’Afrique perd l’un de ses plus grands hommes. Sa mort provoque un choc en Côte d’Ivoire. Des dizaines de milliers d’Ivoiriens défilent devant son cercueil de verre, exposé à Abidjan puis à Yamoussoukro. Le président de l’Assemblée nationale, Henri Konan Bédié, lui succède jusqu’à la fin du mandat présidentiel.

Deux mois plus tard, les obsèques du père de la nation ivoirienne sont organisées à Yamoussoukro. Elles déplacent des dizaines de chefs d’État et de gouvernement venus des cinq continents. Un hommage sans précédent. Félix Houphouët-Boingy sera resté trente-trois ans à la tête de son pays. Retour sur la vie de celui qui a façonné les premières années de la Côte d’Ivoire indépendante.

>> Cliquer sur l’image pour afficher l’infographie.

 

________

Par Vincent Duhem

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte