Société

Mondial 2014 : le Ghana, favori des lecteurs de Jeune Afrique

Vous avez été plus de 3 600 à faire vos pronostics pour les équipes africaines participant au Mondial 2014. D’une courte tête, c’est le Ghana qui semble à vos yeux avoir le plus de chance de bien figurer dans la compétition au Brésil. L’Algérie, qui ne s’est qualifiée que de justesse face au Burkina Faso, ferme la marche.

Mis à jour le 3 décembre 2013 à 19:46

Cinq équipes africaines participeront au mondial 2014, au Brésil. © DR

Cinq équipes africaines représenteront le continent africain lors de la Coupe du monde au Brésil en 2014. Si chacune espère aller au-delà de la phase de poules, toutes n’ont pas la même expérience ou les mêmes moyens. Vous avez été plus de 3 600 lecteurs à estimer leurs chances de briller dans la compétition. Voici le classement qui ressort des moyennes de vos votes.

 

>> Cliquez pour participer au sondage du meilleur joueur africain de l’année. Vingt nominés, un seul vainqueur ! <<

Votre favori : le Ghana

Moyenne : 6,32/10. Le Ghana semble se dégager comme le favori africain de la compétition. Ce qui n’est guère une surprise. Si l’équipe n’est pas celle qui compte les plus fortes individualités, son collectif a fait ses preuves dans les phases finales précédentes. Quart-de-finaliste de la dernière édition, en Afrique du Sud, les Ghanéens ont l’expérience de l’exercice et pourront compter sur des joueurs talentueux comme Kevin-Prince Boateng et Andre Ayew notamment.

 

Le champion d’Afrique en titre : le Nigeria

Moyenne : 6/10. C’est sans doute l’équipe la plus en confiance, en ce qui concerne les grands rendez-vous. Avec une Coupe d’Afrique des Nations 2013 en poche, durant laquelle ils ont étonné le continent, les Nigérians ont l’ambition de continuer sur leur lancée. Les Super Eagles devraient s’appuyer sur deux joueurs évoluant en Europe, Victor Moses de Chelsea, et Emmanuel Emenike, buteur de Fenerbahçe.

 

La Côte d’Ivoire : l’éternel attente

Moyenne : 5,73. Le collectif ivoirien va-t-il enfin se montrer à la hauteur de la qualité de ses individualités ? Qualifiés après un match de barrage face au Sénégal, les Éléphants n’ont pas encore convaincu, et leur sélectionneur, Sabri Lamouchi, est sous le feu des critiques. Principal reproche : le manque d’ambitions dans le jeu de l’équipe ivoirienne. Une nouvelle fois, avec un collectif qui peine à convaincre, les supporteurs compteront sur les stars de l’équipe, avec en premier lieu Didier Drogba, dont c’est peut-être la dernière occasion de briller en Coupe du monde.

 

Le Cameroun : à la recherche du temps perdu

Moyenne : 5,33. Il est loin le temps où un Cameroun rugissant faisait trembler ses adversaires à l’approche des phases finales de Coupe du monde. Qualifiés face à la Tunisie en barrages, les Lions indomptables espèrent cependant retrouver les sommets. Mais, onzième nation au classement Fifa fin 2006, le Cameroun est tombé, en février 2013, à la 79e place, et remonte péniblement la pente. Avec six mondiaux au compteur, les Camerounais devront compter sur leur expérience et, pourquoi pas, sur Samuel Eto’o. S’il parvient à s’intégrer au collectif.

 

L’Algérie, timide espoir maghrébin

Moyenne : 5,09. Voici, sans doute avec le Cameroun, l’équipe africaine qu’on attend le moins au Brésil. Qualifiés de justesse face au Burkina Faso, les Fennecs n’ont jamais fait mieux que le premier tour en Coupe du monde, tout comme la Côte d’Ivoire, mais possède moins d’individualités. Et, même en présence de Soudani ou Slimani en attaque, la formation manque surtout de leaders. C’est pourtant sur la cohésion de leur collectif que les Algériens vont devoir compter. Sans oublier qu’ils auront, d’ici l’ouverture de la compétition, à se pencher sur une défense que même leur sélectionneur Vahid Halilhodzic juge problématique.

____________________

>> Cliquez pour participer au sondage du meilleur joueur africain de l’année. Vingt nominés, un seul vainqueur ! <<

_________________

Par Mathieu OLIVIER