Politique

Le général français Paul Aussaresses, défenseur de la torture en Algérie, est mort

Par
Mis à jour le 4 décembre 2013 à 09:53

Paul Aussaresses est décédé à l’âge de 95 ans. Cet ancien général de l’armée française a reconnu avoir torturé pendant la guerre d’Algérie et a été condamné en 2004 pour apologie de la torture.

L’annonce de la mort à 95 ans du général français Paul Aussaresses, a été annoncé mercredi 4 décembre sur le site de l’association d’anciens parachutistes, "Qui ose gagne". Affirmant que le général Aussaresses était "hospitalisé depuis quelque temps", le site n’a cependant pas précisé la date précise du décès.

Le général Aussaresses, qui fut membre des services spéciaux pendant la guerre d’Algérie entre 1955 et 1957, a reconnu et défendu l’usage de la torture pendant cette péridode. Dans un livre paru en 2001, il détaille sans aucun remord les exécutions sommaires et tortures auxquelles il a participé.

En 2004, il a été condamné pour apologie de la torture et exclu de l’ordre de la Légion d’honneur.

(Avec AFP)

 

Les aveux du général Paul Aussaresses, à l’occasion de la publication de un livre paru en 2001.

Entretien avec Paul Aussaresses sur la chaîne Histoire en 2001.