Politique

Gabon : élection de Claude Sezalory, premier maire blanc du pays

Par - Laura Fortes
Mis à jour le 10 janvier 2014 à 17:01

Claude Sezalory, promoteur immobilier de 67 ans, a été élu maire d’Akanda le 5 janvier. Il devient le premier maire blanc du Gabon.

C’est avec 58% des voix, face à son adversaire Wilfried-Pierre Okoumba, que Claude-Michel Sezalory a remporté le scrutin d’Akanda, toute jeune commune du Nord-Est de Libreville, devenant ainsi le premier maire blanc du Gabon. "Il n’y a que la peau qui est blanche, le reste, mon cœur est africain et surtout gabonais", a-t-il confié au site Gabon Actu.  Et pour cause, cela fait 60 ans que ce militant du PDG (Parti démocratique gabonais, au pouvoir) a quitté sa France natale avec toute sa famille.

>> À lire aussi : Libreville fait peau neuve

Mais aujourd’hui, à 67 ans,  le nouveau maire a surtout le regard tourné vers l’avenir pour administrer au mieux cette toute jeune commune au fort potentiel, située sur un parc naturel dans la province de l’Estuaire. Dès son arrivée, il a annoncé ses priorités : l’aménagement des voiries, la construction du plus grand et plus beau marché d’Afrique centrale, la construction d’écoles, de dispensaires et de parcs pour enfants.

Claude Sezalory n’est cependant pas le premier politique d’origine européenne à occuper des fonctions politiques. Depuis 2012, Marie-Hélène Ngoa, originaire de Valenciennes et installée depuis 43 ans au Cameroun, est devenue maire d’Akono, localité rurale située à 150 kilomètres de Yaoundé.