Politique

Qui est Alexandre-Ferdinand Nguendet, le nouveau président centrafricain ?

Alexandre-Ferdinand Nguendet, le 11 janvier 2014 à Bangui.

Alexandre-Ferdinand Nguendet, le 11 janvier 2014 à Bangui. © AFP

Dimanche, Alexandre-Ferdinand Nguendet, 41 ans, a été désigné président par intérim de la Centrafrique par la Cour constitutionnelle. Retour sur sept dates clés du parcours de ce politicien réputé proche de l’ex-Séléka.

Incapable de mettre fin au chaos qui règne en Centrafrique depuis son arrivée au pouvoir, Michel Djotodia n’avait plus d’autre choix que de démissionner. Sous la pression des dirigeants de la région, le tombeur de François Bozizé a jeté l’éponge, le 10 janvier, lors d’un sommet extraordinaire de la Communauté économique des États de l’Afrique (CEEAC) à N’djamena.

Quarante-huit heures plus tard, la Cour constitutionnelle centrafricaine a désigné Alexandre-Ferdinand Nguendet président par intérim. Il est chargé d’organiser l’élection du nouveau président de la transition dans les 15 jours qui suivent. Jeune Afrique revient sur les principaux moments forts de la jeune carrière politique de celui qui était jusqu’ici président du Conseil national de transition (CNT), le parlement provisoire.

________________

Par Trésor Kibangula

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte