Sport

RDC : Carteron, pourquoi il reste au TP Mazembe

| Écrit par Alexis Billebault
Patrice Carteron entraîne le TP Mazembe depuis mai 2013.

Patrice Carteron entraîne le TP Mazembe depuis mai 2013. © AFP

Approché par le Club africain (Tunisie), Patrice Carteron a finalement décidé de rester au TP Mazembe. Il explique à « Jeune Afrique » ses raisons.

Carteron s’était accordé un délai de réflexion de quarante-huit heures pour donner sa réponse. "J’ai rencontré Moïse Katumbi, avec qui j’ai de très bons rapports, quand je suis arrivé à Lubumbashi, vendredi dernier. Il est exact que le Club Africain m’a contacté et m’a proposé un contrat de trois ans, à des conditions financières très proches de celles qui sont les miennes à Mazembe. Mais j’ai finalement décidé de rester, car je me sens bien ici. Nous avons beaucoup d’objectifs : celui de conserver notre titre de champion, mais aussi d’aller le plus loin possible en Ligue des Champions. Et j’ai très envie de disputer pour la première fois cette compétition. L’équipe va aussi présenter un visage nouveau [plusieurs joueurs sont arrivés, mais le club, qui a déjà perdu les Zambiens Sunzu et Sinkala, respectivement prêté et transféré à Sochaux, pourrait voir son capitaine Mputu rejoindre Kabuscorp en Angola, NDLR], et c’est un défi très intéressant à relever", a expliqué le technicien français.

Le Club Africain, actuellement en tête de son championnat, s’est surtout distingué ces dernières années par une grosse instabilité technique. Il pourrait faire signer dans les prochains jours le Français Landry Chauvin (ex Sedan, Nantes, Brest), qui succèderait au Néerlandais Adrie Koster. Pierre Lechantre, ancien entraîneur de l’équipe de la capitale en 2009-2010, pourrait quant à lui y revenir en tant que manager général.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer