Politique

Centrafrique : Catherine Samba Panza élue présidente de la transition

| Par
Le Conseil national de transition (CNT, parlement provisoire centrafricain).

Le Conseil national de transition (CNT, parlement provisoire centrafricain). © AFP

Le Parlement centrafricain a élu lundi Catherine Samba Panza au poste de présidente de la transition. La maire de Bangui succède à Michel Djotodia, contraint à la démission le 10 janvier.

Il aura fallu deux tours pour départager Désiré Kolingba et Catherine Samba Panza. C’est finalement l’actuelle maire de Bangui qui est sortie victorieuse du vote à bulletin secret. Lundi 20 janvier, elle a été élue présidente de la transition par le Conseil national de transition (CNT, parlement provisoire) avec 75 voix, contre 53 pour Désiré Kolingba, sur 128 parlementaires participants.

Catherine Samba Panza a failli être élue dès le 1er tour. Elle avait recueilli 64 voix, soit une voix de moins que la majorité absolue fixée par le CNT à 65 voix. Désiré Kolingba avait quant à lui obtenu 58 suffrages.

"Profession de foi"

La séance extraordinaire du Parlement avait débuté vers 10h00 (9h00 GMT) par le grand oral des huit candidats sélectionnés dimanche par le CNT. Un par un, ces derniers ont présenté pendant 10 minutes leur "profession de foi" aux parlementaires.

Outre Désiré Kolingba et Catherine Samba Panza, Sylvain Patassé, le fils des présidents Ange-Felix Patassé (au pouvoir de 1993 à 2003), et Emile Gros Raymond Nakombo, banquier proche de l’ex-président Kolingba, déjà candidat à la présidentielle de 2011, s’étaient notamment présentés.

________

Par Vincent Duhem

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte