Politique

Issaka Sidibé élu président de l’Assemblée nationale du Mali

Par - Benjamin Roger
Mis à jour le 22 janvier 2014 à 13:42

Issaka Sidibé, le candidat de la majorité présidentielle, a été élu mercredi président de l’Assemblée nationale malienne. Ce cadre du RPM est le beau-père de Karim Keïta, fils du président IBK.

Issaka Sidibé, 68 ans, a été élu mercredi 22 janvier président de l’Assemblée nationale du Mali. Ce cadre du Rassemblement pour la république (RPM), le parti du président Ibrahim Boubacar Keïta, était opposé à Oumar Mariko, qu’il a battu par 115 voix contre 11, auxquels s’ajoute 20 bulletins blancs et 1 nul, sur un total de 147 députés.

Il devient ainsi la deuxième personnalité de l’État, la Constitution malienne stipulant "qu’en cas de vacance de la présidence ou d’empêchement définitif ou absolu, les fonctions de chef de l’État sont exercées par le président de l’Assemblée nationale".

Karim Keïta pour gendre

Après avoir fait toute sa carrière dans l’administration des douanes, Issaka Sidibé avait déjà été élu député de Koulikoro (près de Bamako) de 2002 à 2007 avant d’être réélu lors des législatives de 2013. Ce vieux routard de l’hémicycle est par ailleurs beau-père du député Karim Keïta, fils du président IBK et élu RPM d’une commune de Bamako.

"Notre peuple nous observe et nous demande un comportement honorable et digne. (…) Nous devons servir l’intérêt général, rien d’autre", a déclaré le nouveau chef du Parlement après son élection à la tête du perchoir, exhortant les députés à "oeuvrer à la réconciliation des Maliens, quelle que soient leur appartenance politique, religieuse ou ethnique".

___

Benjamin Roger