Société

Football : les tops et les flops du mercato estival

Par - Alexis Billebault
Mis à jour le 10 février 2014 à 17:34

Lors du dernier mercato estival, plusieurs joueurs africains ont changé de club, avec des succès variables. « Jeune Afrique » vous propose une petite sélection de ceux qui se sont imposés – ou pas –  six mois après les transferts.

 Mis à jour à 17h58.

 

EN HAUSSE

Gervinho (Côte d’Ivoire/AS Roma)

À Rome, où il est supposé rester jusqu’au 30 juin 2017, le milieu de terrain offensif des Eléphants à retrouvé l’entraîneur français Rudi Garcia, qu’il avait connu au Mans puis à Lille. Utilisé avec parcimonie à Arsenal, où ses relations avec Arsène Wenger étaient plutôt tièdes, Gervinho (26 ans) s’épanouit totalement à Rome, dans une équipe classée deuxième de la Série A et où il a déjà inscrit 5 buts.

© Filippo Monteforte/AFP

Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon/Borussia Dortmund)

© Patrik Stollarz/AFP/Getty Images

Il avait intelligemment refusé des offres mirifiques en provenance d’Asie, pour préférer le Borussia Dortmund et la spectaculaire Bundesliga. À 24 ans, PEA évolue dans un des meilleurs clubs d’Europe, qui a déboursé 13 millions d’euros – hors bonus – pour le faire venir de Saint-Étienne. Le Gabonais, avec 11 buts, est actuellement le quatrième meilleur buteur du championnat allemand. Une des très belles affaires de l’été !

Vincent Aboubakar (Cameroun/Lorient)

© AFP

En trois saisons à Valenciennes, l’ancien attaquant du Cotonsport Garoua avait inscrit 9 buts. Depuis qu’il appartient au FC Lorient, Vincent Aboubakar (22 ans) s’est métamorphosé. Volker Finke, le sélectionneur des Lions Indomptables, a dit qu’il emmènerait le Lorientais au Brésil. Auteur de 12 buts, celui-ci ne s’est pas gêné, lors d’un entretien récent accordé à Téléfoot, pour allumer Samuel Eto’o, qu’il considère un peu âgé. On attend la suite…

Dieumerci Mbokani (RDC/Dynamo Kiev)

© A. Lukatskyi, www.fcdynamo.kiev.ua

L’ancien buteur du TP Mazembe n’avait jamais justifié sa réputation ailleurs qu’en Belgique. En échec à Monaco puis à Wolfsburg, Mbokani (28 ans) s’est refait une santé à Anderlecht, avant de partir au Dynamo Kiev. En Ukraine, il s’est battu pour reconquérir une place de titulaire. Il est, avec 8 buts et plusieurs passes décisives, devenu une des principales armes offensives d’une équipe toujours en lice pour le titre.

Mehdi Benatia (Maroc/AS Roma)

© Filippo Monteforte/AFP

Il est aujourd’hui considéré comme un des meilleurs défenseurs d’Europe. Il y a encore quatre ans, il évoluait à Clermont-Ferrand (Ligue 2 française), où Udinese était venu le chercher. Benatia (26 ans) est aussi capable de marquer, puisqu’il a déjà inscrit 5 buts avec la Série A, où il s’est très vite imposé dans une équipe les plus spectaculaire de la Botte.

EN BAISSE

Nabil Ghilas (Algérie/FC Porto)

© fcporto.pt

Il a quitté un petit club portugais (Moreirense) pour un gros (FC Porto), avec un viatique de 17 buts en 2012-2013. Chez les Dragons, l’international Algérien de 23 ans passe désormais l’essentiel de son temps à cirer le banc de touche, à tel point qu’un départ a été évoqué. Le 7 février Ghilas a enfin marqué son premier but en Coupe du Portugal, mais la fin de sa saison risque d’être bien longue…

Islam Slimani (Algérie/Sporting Lisbonne)

© DR

Même si sa situation est moins compliquée que celle de Ghilas, Islam Slimani (25 ans) a du mal à s’imposer au Sporting, où il est victime d’une sérieuse concurrence. Il a tout de même marqué 5 buts, dont 3 en championnat. Mais à un peu plus de quatre mois de la Coupe du Monde, son temps de jeu notoirement insuffisant n’est pas une bonne nouvelle pour l’Algérie.

Ishak Belfodil (Algérie/Livourne)

© DR

L’Inter Milan avait déboursé beaucoup d’argent – 10 millions d’euros – pour le faire venir de Parme, où il flambait. Six mois plus tard, le club lombard l’a prêté (avec option d’achat) à Livourne, un des mal-classés de la Série A. Là-bas, Belfodil (22 ans) tentera de jouer un peu plus souvent qu’à l’Inter (huit matches dont un comme titulaire). Ce qui ne devrait pas être trop difficile…

Mubarak Wakaso (Ghana/Rubin Kazan)

© DR

Il y a un an, le Ghanéen terminait meilleur buteur de la CAN avec 4 réalisations. Aujourd’hui, Wakaso (23 ans) est en situation d’échec à Rubin Kazan, qu’il a rejoint en provenance de l’Espanyol Barcelone (Espagne) et où il joue et marque peu (1 but en sept matches). Un quotidien qui impacte son statut en sélection, où il n’est plus titulaire, alors que la Coupe du Monde approche…

Saber Khalifa (Tunisie/Marseille)

© Patrik Stollarz/AFP/

Un but et une passe décisive en vingt-et-un matches joués, dont dix comme titulaire, et un transfert au Qatar avorté cet hiver pour une sombre mais classique histoire d’agent… Saber Khalifa, une des révélations de la saison 2012-2013 avec Evian-Thonon-Gaillard, a au moins une circonstance atténuante : celle d’être arrivé dans un club où les mauvais résultats ont rendu l’ambiance pesante.