Politique

Algérie : le crash d’un avion militaire fait des dizaines de victimes

Un avion de type Hercules C-130. © AFP

Un avion de transport de troupes de l'armée de l'air algérienne s'est écrasé mardi matin dans le sud-est du pays, dans la wilaya d'Oum El Bouaghi. Selon un bilan provisoire fourni en milieu d'après-midi par l'agence officielle APS, 52 passagers sont morts et un seul a survécu.

Mis à jour à 19h41.

Un avion de transport de troupes de l’armée de l’air algérienne s’est écrasé, mardi 11 février, dans le Djebel Fertas, dans la Wilaya d’Oum El Bouaghi (sud-est). D’après un bilan provisoire fourni dans l’après-midi à l’agence officielle APS par un officier, 52 passagers ont trouvé la mort et un seul a survécu. Selon la même source, l’appareil transportait "77 personnes, dont les membres de l’équipage" et les opérations de recherche et de secours "se poursuivaient encore" en milieu d’après-midi.

Cet avion, un Hercule C-130, ralliait Tamanrasset (sud) à la ville de Constantine (est). À son bord se trouvaient notamment des femmes et enfants de militaires. Selon une source locale, l’appareil aurait également percuté des habitations au sol, faisant plusieurs morts supplémentaires.

Les premières images du crash à la télévision officielle ENTV :

Tempête de neige

"Les conditions météorologiques très défavorables et l’orage accompagné de chutes de neiges qui prévalaient dans la région seraient à l’origine de ce crash", a expliqué le ministère de la Défense dans un communiqué. Des unités de secours ont été dépêchées sur zone pour mener les opérations de recherche et de sauvetage.

Une commission d’enquête a par ailleurs été créée et dépêchée sur les lieux pour déterminer les causes et circonstances exactes de l’accident. Un déplacement du général Ahmed Gaïd Salah, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), est également prévu. Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a décrété un deuil national de trois jours à partir de mercredi 11 février.

Il s’agit du plus important crash aérien depuis une dizaine d’années en Algérie. Le dernier était survenu le 6 mars 2003, lorsqu’un appareil d’Air Algérie s’était écrasé près de Tamanrasset, causant la mort de 102 passagers.

___

Benjamin Roger, avec Farid Alilat

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte