Justice

Égypte : Hosni Moubarak jugé pour détournement de fonds

| Par Jeune Afrique
Hosni Moubarak et ses deux fils Gamal (g) et Alaa (d) au tribunal en août 2013.

Hosni Moubarak et ses deux fils Gamal (g) et Alaa (d) au tribunal en août 2013. © AFP

L’ancien président égyptien, Hosni Moubarak, a comparu mercredi devant un tribunal égyptien pour détournement de fonds publics, selon des images diffusées par la télévision nationale. Il est poursuivi en tout dans quatre affaires distinctes.

L’ex-raïs, âgé de 85 ans, est accusé avec ses fils Alaa et Gamal d’avoir détourné ou permis le détournement d’au moins 100 millions de livres égyptiennes (plus de 10 millions d’euros) initialement destinés au fonctionnement des palais présidentiels. Il a nié les faits qui lui sont reprochés au tribunal. "Ce n’est pas vrai. (…) Cela ne s’est jamais produit", a protesté l’ancien président, assis dans un box grillagé installé dans la salle d’audience.

En 2012, Hosni Moubarak avait été condamné à la prison à perpétuité pour complicité d’homicide de manifestants pendant la "révolution du Nil" qui a conduit à sa chute en février 2011. Cependant, il a gagné un recours en appel et attend un nouveau jugement dans cette affaire. Libéré de prison après son procès en appel, il est toutefois assigné à résidence dans un hôpital de Maadi, une banlieue du Caire. Il est également poursuivi pour deux affaires de corruption qui n’en sont pas encore au stade du procès.

(Avec agences)
 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte