Politique

Sénégal : réformer les institutions, mais jusqu’où ?

| Par
Le président sénégalais Macky Sall.

Le président sénégalais Macky Sall. © AFP

La Commission nationale de réforme des institutions (CNRI), présidée par le professeur Amadou Mahtar-Mbow, préconise l’adoption d’une nouvelle Constitution au Sénégal. « Jeune Afrique » reproduit son rapport ainsi que l’avant-projet soumis le 13 février au président Macky Sall.

« La CNRI ayant fait le constat de l’ampleur des modifications qu’elle propose, recommande l’adoption d’une nouvelle Constitution au lieu d’une simple révision de celle en vigueur. » En chargeant la Commission nationale de réforme des institutions (CNRI) de formuler des « propositions visant à améliorer le fonctionnement des institutions, à consolider la démocratie, à approfondir l’État de droit et à moderniser le régime politique », le président Macky Sall n’imaginait probablement pas que ses dix-neuf membres en viendraient, au terme d’une vaste consultation des populations et de la société civile, à proposer l’adoption d’une nouvelle Constitution.

Présidée par l’ancien directeur général de l’Unesco, Amadou-Mahtar Mbow, qui avait déjà présidé, de juin 2008 à mai 2009, les Assises nationales du Sénégal – une  consultation citoyenne initiée par les opposants au président Abdoulaye Wade –, la CNRI a donc fourni au président, le 13 février, un véritable catalogue de mesures censées renforcer la bonne gouvernance, l’État de droit, l’équilibre des pouvoirs, l’indépendance de la justice, les libertés publiques, etc.

>> Lire le rapport de la CNRI et l’avant-projet de Constitution :

 

 

Au nombre des innovations les plus remarquées, dans cet avant-projet qui totalise 154 articles, la limitation du cumul et du renouvellement des mandats des élus a provoqué la circonspection, voire parfois l’irritation, de la classe politique sénégalaise, à commencer par la mouvance présidentielle. De son côté, le président Macky Sall n’a pas encore fait savoir quelle proportion des mesures proposées il entendait reprendre à son compte.

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3095_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte