Archives

Centrafrique-France : l’opération Sangaris prolongée

| Par Jeune Afrique
Soldats français dans les rues de Bangui, le 25 février.

Soldats français dans les rues de Bangui, le 25 février. © AFP/Sia Kambou

L’Assemblée nationale française a voté mardi la prolongation de l’opération militaire en Centrafrique. Certains groupes parlementaires ont tout de même émis des doutes et demandé un passage de relais accéléré à une opération de maintien de la paix de l’ONU.

Le Parlement français a donné son feu vert mardi 25 février à la prolongation de l’opération militaire en Centrafrique. Une décision quasi-unanime puisque 426 députés ont voté pour, 14 contre. Certains groupes parlementaires ont pourtant exprimé des tiraillements et des doutes, réclamant notamment un passage de relais accéléré à une force de maintien de la paix des Nations unies.

2 000 soldats français sont présents en RCA en soutien d’une force africaine (Misca) composée de 6 000 hommes.

(Avec AFP)

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte