Politique

Centrafrique : de Bangui à Kampala, la carte interactive du périple de François Bozizé

Mis à jour le 24 mars 2014 à 09:40

Depuis le coup d’État du 24 mars 2013 – il y a tout juste un an – et son départ précipité de Bangui, François Bozizé multiplie les déplacements. Suivez la trace de l’ancien président centrafricain entre Yaoundé, Nairobi, Paris et Kampala.

Mis à jour le 24/03 à 9h45

Le 24 mars au petit matin, François Bozizé quitte précipitamment Bangui à bord de son hélicoptère de commandement Dauphin. Direction le Cameroun. À 18 h 30, l’appareil se pose à Batouri, province de l’Est, où le sous-préfet a reçu pour consigne d’accueillir le fugitif avec tout le protocole nécessaire. Puis Bertoua et enfin Yaoundé, par la route.

>> Lire aussi : Le récit exclusif de la chute de François Bozizé

Depuis, l’ancien président centrafricain multiplie les déplacements. D’abord réfugié aux premières heures de sa chute à Yaoundé au Cameroun, il séjourne successivement à Nairobi, Kampala, Addis­-Abeba et Djouba, avant de s’installer à Paris fin juillet.

Sa présence et son activisme ayant été jugés gênants par les Français, qui le lui ont discrètement fait savoir avant d’annuler son visa encore en cours de validité, François Bozizé, quitte finalement Paris pour Bruxelles, Addis-­Abeba, puis Nairobi.

Bénéficiant du soutien des autorités ougandaises ­ et de hauts gradés – Bozizé connaît Yoweri Museveni depuis le début des années 1970 -, il est actuellement installé à Kampala avec son fils Franklin, mais sans son fidèle aide de camp, le capitaine Vincent Ouapounaba, rentré très récemment en France.

Carte des déplacements de François Bozizé

Note : il est très difficile de connaître précisément les dates de passage de François Bozizé dans les différentes capitales recensées. Celles qui sont indiquées ci-dessous sont donc indicatives.

_________________

Par Vincent DUHEM