Politique

En trois jours, 4 500 migrants ont débarqué en Sicile

Ces trois derniers jours, près de 4 500 migrants et demandeurs d’asile ont débarqué en Sicile. Profitant d’une météo clémente, la plupart ont embarqué des côtes libyennes.

Par
Mis à jour le 21 mars 2014 à 15:10

Lors d’une opération de sauvetage de migrants au large de Crotone, en Italie, le 3 décembre 2013. © AFP

Ils ont lancé un appel de détresse et ont pu être secourus in extremis. Jeudi 20 mars, 90 migrants, dont l’embarcation se trouvait au large de l’île de Gozo, sont sortis sains et saufs de leur traversée de la mer Méditerranée. Pris en charge par les forces maltaises, ils ont été transbordés sur des bateaux et amenés à Malte.

Ces derniers jours, les navires de la marine italienne ont secouru au sud de la Sicile plus de trois mille migrants qui venaient des côtes nord-africaines, notamment libyennes. Selon l’Organisation internationale des migrations (OIM), en trois jours, ce sont au total 4 457 migrants et réfugiés qui ont débarqué en Sicile. Une dizaine d’autres bateaux ont par ailleurs été détectés dans le Canal de Sicile.

>> Lire aussi : Plus de 2 000 migrants sauvés en 48 heures, selon la marine italienne

Des familles

Selon José Angel Oropeza, directeur du bureau de coordination de l’OIM à Rome, les milliers de migrants arrivés ces derniers jours proviennent de divers pays dont l’Érythrée, le Nigeria, la Syrie, le Mali, la Gambie, la Guinée Bissau et le Sénégal. "Il s’agit souvent de familles", a-t-il précisé.

En raison d’une météo clémente et de la situation anarchique régnant en Libye, les départs depuis les côtes de ce pays se sont multipliés ces dernières semaines. Depuis le début de l’année, 10 000 migrants ont débarqué sur les côtes italiennes : plus de dix fois plus que sur la même période de 2013 (900), selon le Conseil italien des réfugiés (CIR).

(Avec AFP)