Justice

Côte d’Ivoire : l’audience de confirmation des charges de Blé Goudé fixée au 18 août

| Par Jeune Afrique
Charles Blé Goudé le 27 mars à La Haye le 27 mars 2014.

Charles Blé Goudé le 27 mars à La Haye le 27 mars 2014. © AFP

Charles Blé Goudé a comparu pour la première fois jeudi matin devant le juge unique de la Chambre préliminaire de la Cour pénale internationale (CPI), Silvia Fernandez de Gurmendi. L’audience de confirmation des charges aura lieu le 18 août.

Crâne rasé, costume anthracite, chemise blanche, cravate bleu clair et large sourire, Charles Blé Goudé a comparu jeudi 27 mars pour la première fois devant la Cour pénale internationale. Il a longuement salué ses partisans assis dans la galerie du public, séparée de la salle d’audience par une vitre insonorisant, et, tout sourire, a brandi un poing serré en leur direction.

La CPI a fixé au 18 août l’audience de confirmation des charges.

Accusé de crimes contre l’humanité, l’ex-chef des « Jeunes patriotes » a clamé son innocence. « Je sais que je repartirai chez moi ! », a lancé Blé Goudé lors de cette audience publique à la Haye, où siège la CPI : « Si je suis jugé pour ce que j’ai fait et non pour ce que je suis, que je sois déclaré innocent ».

Il était arrivé au centre de détention de la CPI dans la nuit de samedi à dimanche après l’acceptation de la Côte d’Ivoire de le livrer, une décision qui divise le pays.

>> Lire aussi : Blé Goudé à la CPI, une semaine de réactions à chaud en Côte d’Ivoire

(Avec AFP)

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3096_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte