Politique

Francophonie : Madagascar peut réintégrer l’OIF après 5 ans de suspension

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a décidé vendredi de réintégrer Madagascar dnas son organisation après cinq ans de suspension.

Par
Mis à jour le 28 mars 2014 à 16:55

La décision de réintégrer Madagascar a été prise vendredi 28 mars à Paris lors de la 91e session du Conseil permanent de la Francophonie (CPF). Présidée par Abdou Diouf, secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), elle a réuni les représentants personnels des 77 chefs d’État et de gouvernement membres de l’organisation.

>> Lire aussi : Hery, la doublure de Rajoelina, se rebiffe

"Après cinq années de crise politique et institutionnelle, Madagascar s’est engagé résolument vers une normalisation de la vie politique et un retour à l’ordre constitutionnel. Le processus de transition démocratique s’est achevé par la tenue des élections, conformément aux engagements pris dans le cadre de la Feuille de route pour la sortie de crise à Madagascar", a souligné Abdou Diouf.

"Lors de la visite du Président Hery Rajaonarimampianina au siège de l’OIF le 21 mars dernier, je me suis longuement entretenu avec lui des efforts qui doivent encore être consentis pour engager une nouvelle dynamique afin de restaurer la confiance des partenaires et de relancer la croissance. Je lui ai rappelé que la Francophonie est disposée à apporter son expertise en matière de dialogue et de réconciliation et qu’elle poursuivra son appui en faveur du renforcement des capacités des institutions malgaches", a ajouté Abdou Diouf.

Madagascar avait été suspendu de l’OIF en avril 2009 après l’arrivée au pouvoir d’Andry Rajoelina.